la protection animale ???????

 

 

 

Merci de laisser des commentaires,
qui donne une impression sur le blog et encourage a continuer

Si vous voulez m'écrire
:

vkarole1@gmail.com

 

widgets/installing-widgets/why-cant-i-see-my-widget/">More info</a>)</noscript>

 


les refuges sont pleins arrêtons de faire des chiots et des chatons, fermons les animaleries, il faut avoir le respect de la vie ,avant celui de l'argent.la production et, le trafic d'animaux rapporte énormément ,presque autant que la drogue.

qu'attendons nous pour réagir ??????????

si vous devez nous abandonner dés que l'on vous dérange ,

laissez nous a ceux qui nous aiment

 

   boycotos les produits cosmetiques

Recherche

protection animale respect des

   

 

 

Tout ce que je dénonce est la vérité, toute vérité est un droit et non pas un délit

Je fais des enquêtes pour une SPA et je dénonce les abus dans les deux sens .Car si on enlève des animaux juste pour nuire aux humains, et remplir les refuges, sans penser ,qu'il peut y avoir un accomodement, pour l'animal, et l'humain , afin de leur permettre de rester ensemble, dans de meilleures conditions de vie .

Ce n'est plus de la protection animale mais du harcellement humains .on est là pour vous aidez non pas pour vous nuires

 si non que peut on penser
 de ce genre de protection animale

///////////////////////////////////////////

   amical des blogueurs
       Insigne du participant
Régle n°1: je respecte le blog ou les blogs de ceux que je visite!
Régle n°2: je soutiens les jeunes blogueurs en difficulté!
Régle n°3: je ne refuse pas le dialogue et je ne me cache pas derrière un mauvais mutisme faisant preuve de mépris!
Régle n°4: je reste calme et courtois quoi qu'il arrive!
Régle n°5: je suis pour l'avenir de OB et souhaite être fidéle!
Régle n°6: je souhaite faire régner un climat d'harmonie sur OB
Régle n°7: je souhaite me faire plein d'amis ou en tous cas de connaissances!
 je deviens donc adhérant bénévole de la régle de l'amical des blogueurs en mon âme et conscience!

Texte Libre

     http://www.chatssanstoi22@blogspot.com

 

 

 

 

 

 

Amour , Respect de Tous et de la Nature

Je me présente; je fais de la protection animale ,dans les Côtes d'Armor, mais je suis aussi bénévole dans une association carritative,  car je ne pourrai jamais faire l'un sans l'autre.
Il ne faut pas faire de la protection animale un mythe anti-humain .
Je suis végétarienne non sectaire car je n'oblige personne
et je respecte les gens qui mangent des animaux , c'est leur choix, comme le mien est de respecter la vie , sous toutes ses formes.l Il ne faut pas défendre les animaux au risque de faire du malaux humains , il faut essayer de faire la part des choses , et comprendre pourquoi il y a tant de cruautés envers les animaux .

Par contre je trouve inadmissible que des personnes , disent faire de la protection animale , tout en mangeant des animaux : Terrestres , aquatiques ,ou vollatiles

La protection animale , ne se limite pas aux chiens et aux chats , aux Chevaux .

ILS ONT TOUS LE DROIT DE VIVRE


Les personnes qui font de la cruauté animale sont capable d'en faire tout autant a un humain et surtout a un être sans défense comme un vieillard ou un enfant .

Il faut bien réfléchir avant de prendre un animal , il faut savoir que l'on va vivre avec lui plusieurs années , qu'il vafalloir l'éduquer ,
 le comprendre, l'aimer .

Il faut éviter de l'acheter en animalerie, il faut le tatouer

car c'est obligatoire stérilliser, pour éviter la prolifération.
Il faut dénoncer tout actes d'abus dans un sens ou dans l'autre.


Ce que j'espère faire avec ce blog , c'est démontrer que l'on peut aimer

les animaux sans pour autant être des imbéciles bornés qui non aucun scrupules envers leurs prochains.

aimer les animaux ce n'est pas détester les humains

Terrestres ,vollatiles ou Aquatiques , les Animaux , sont constiués comme les humains, de chair et de sang, avec une tête et des membres,ils vivent tout comme nous en comunautés

,ils réfléchissent, ils aiment leurs progénitures.

Plus la recherche avance , plus on s'apperçoit qu'ils sont très proche des humains ,que nos ancêtres étaient des animaux;est ce que parce qu'une branche du rêgne animal a évolué
autrement et qu'elle est devenu les humains , ils ne faut plus respecter ceux qui n'ont pas eu la même transformation de leur morphologie .

 

3 février 2013 7 03 /02 /février /2013 10:52

 

 

En janvier 2012, l’État incitait les distributeurs à informer les clients sur la présence d’OGM dans les produits. Une enquête d’UFC-Que Choisir fait le bilan un an après…
Il y a un an exactement, un décret permettait aux enseignes de la distribution de mettre en valeur par un étiquetage spécifique les denrées alimentaires d'origine animale, qualifiées de "nourri sans OGM" (voir ci-dessous).

 

 Pour fêter cet anniversaire, l'UFC-Que Choisir de la Haute-Vienne a mené l'enquête.
« La loi est passée il y a un an, et on s'était battu pour que ce décret soit pris, alors on a voulu savoir si elle était appliquée, résume Alain Praud, responsable des enquêtes pour l'UFC-Que Choisir 87. On a lancé une "enquête flash", rapide et qui évite que le bruit ne circule trop vite… Nous avons envoyé des bénévoles dans onze grandes surfaces du département, qui représentent sept enseignes différentes. L'essentiel de ces magasins se trouve sur Limoges, mais nous avons aussi enquêté à Verneuil ou encore à Aixe. »

Des résultats décevants
« Les résultats sont décevants, soupire Alain Braud. Nous avons examiné les rayons, notamment les produits de marques nationales et ceux portant la marque du distributeur. »
Chez les premiers, seuls deux produits (*) affichent clairement la mention "Nourri sans OGM", ce qui est extrêmement peu. Chez les seconds, il n'y a là aussi que deux distributeurs qui affichent clairement la mention : Carrefour et Auchan, ce dernier représenté en Haute-Vienne par deux "Simply Market".
Mais si la mention n'est pas visible dans les rayons, c'est surtout parce que les enseignes ont choisi de ne pas aposer d'étiquette "nourri sans OGM". Ce qui agace Alain Braud : « Obtenir une loi qui fixe les règles de l'étiquetage était une victoire pour que les consommateurs sachent ce qu'ils mettent dans leurs assiettes. Il s'agit maintenant que les grands réseaux de distributeurs jouent le jeu… »
Au magasin Carrefour de Boisseuil, la vitrine réfrigérée de la boucherie est ornée de macarons "Nourri sans OGM". Martial Debat, responsable du rayon, n'a pas eu besoin de changer de fournisseurs : « Nous avons fait évoluer le cahier des charges et ils ont suivi. Ils jouent le jeu et savent que nous faisons des contrôles inopinés. Une fois, il y en a un qui s'est fait prendre parce qu'il trichait. Il ne fait plus partie de nos fournisseurs… »


Y a-t-il une différence de prix ? « Le prix n'est pas un argument, assène Alain Braud : au niveau national, l'écart avec des produits issus de la filière normale n'excède pas 0,3 %, et certains produits "sans OGM" sont même moins chers ! Contrairement aux produits "bio" dont le prix est 15 à 20 % plus élevé. » Et pour Martial Debat, ce n'est pas l'essentiel : « les prix se tiennent d'un magasin à l'autre, la différence se fait sur le service, la présentation et l'information du consommateur. Et cet étiquetage participe de cet effort pour le bien des clients »
Information et précaution
Depuis plus de quinze ans, Carrefour propose des produits qui ne contiennent pas d'ingrédients végétaux OGM et les filières porc, veau et volaille de la marque distributeur sont nourries "sans OGM" depuis 2000. « Carrefour a eu la volonté, dès octobre 2010, d'informer ses consommateurs et de leur laisser la liberté de choisir, en toute confiance, les aliments qu'ils consomment », explique le magasin. Un étiquetage "Nourri sans OGM" a alors été mis en place. « Maintenant, on travaille à monter une filière de viande bovine "nourri sans OGM", précise Martial Debat. C'est ce qui nous manque encore… »
« Ces gens ont fait des efforts qui leur coûtent pour assurer la traçabilité et étiqueter leurs produits, souligne Alain Braud. Ils risquent de se décourager s'ils sont les seuls à en faire… Ce serait préjudiciable pour le choix des consommateurs et les filières de production. En Limousin, nos jeunes éleveurs ont besoin d'être encouragés à faire de la viande de qualité. Ce nouveau segment de marché devrait être porteur dans les années qui viennent. »
(*) Une variété des volailles "Loué" et le saumon fumé "Labeyrie".
Sylvain Compère
sylvain.compere@centrefrance.com

Partager cet article

commentaires

romantic 03/02/2013


L'Europe donc la France est bien mauvaise élève sur l'étiquetege  quand
cela viendra t-il ? 


Aussi sur le type d'abattage et la provenanace de la viande ? Romantic .

trublion 04/02/2013


il me semble que les grandes surfaces auraient tout à gagner en apposant ces étiquettes, à condition qu' elles correspondent à la réalité !

romantic 04/02/2013


Il a été trouvé de la viande de cheval dans des steacks hachés pur boeuf .........c'est d'ailleurs un de tes articles , Romantic .

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog